Pommes de terre - Lutte contre les maladies fongiques

Grandes cultures
kartoffel_feld_740x470.jpg

Le phytophthora est la principale maladie qui touche les cultures de pommes de terre. L’an dernier notamment, les conditions météorologiques ont entraîné une très forte présence et de nombreux champs ont été touchés. Toute stratégie de lutte doit absolument comporter le mandipropamide comme matière active (Amphore Flex, Revus Top, Revus).

Les premiers traitements se font de préférence avec un produit translaminaire tel que Amphore Flex . Ensuite, nous conseillons d’utiliser Revus Top puis Kunshi et Ranman Top élangé à Slick ou Amistar, afin de traiter en même temps l’alternariose. Amphore Flex (mandipropamide + cymoxanil) résiste de surcroît très bien à la pluie et a fait preuve d’une efficacité excellente dans les conditions difficiles. Les traitements finaux doivent alors se faire avec Mapro, ou Ranman Top, produits qui détruient les spores.

>>> Plan de traitement contre les maladies de la pomme de terre 

Stratégie pour stopper le phytophthora

Il est décisif d’observer minutieusement les cultures assez tôt et de maintenir les intervalles de pulvérisation courts lorsque les conditions météorologiques sont « dangereuses ». Si la maladie apparaît malgré tout, comme ce fut le cas l’an dernier dans de nombreux champs, il faut agir sans délai. Les essais en plein champ réalisés l’année dernière par Syngenta à Dielsdorf ont montré que la stratégie suivante était la mieux adaptée pour stopper le phytophthora: après avoir détecté un foyer d’infestation, appliquer immédiatement le mélange 0,6 kg/ha d’Amphore Flex + 0,4 l/ha de Mapro. Après 3 jours environ, appliquer un traitement supplémentaire avec Revus Top, puis de nouveau un traitement 8 jours plus tard avec 0,6 l/ha de Revus Top. Il est également possible de mélanger Revus MZ à Mapro pour la première pulvérisation et d’appliquer Amphore Flex pour le deuxième traitement, 3 jours plus tard.

Pour plus d'informations sur ce site: Pommes de terre