Vous êtes ici

Share page with AddThis

Tendances et conseils utiles pour le choix de variétés

Grandes cultures
12.01.2020

Entretien avec un expert : Gabriel Müller, responsable technique marketing semences, Syngenta Suisse

Chaque année la même chose, beaucoup de bruit autour des nouvelles variétés de maïs, cela vaut-il la peine d'en changer ?

Le progrès de la recherche est plus présent dans le maïs que dans les autres cultures. Dans le cadre d'une étude allemande, la progression annuelle de rendement pour le maïs grains a été mesurée à 1,6 dt/ha dans les essais officiels au cours des vingt-sept dernières années. Dans la pratique, la valeur mesurée était de 1,27 dt/ha et par an. Mais d'autres critères tels que la résistance à la verse, la résistance aux maladies, la valeur nutritionnelle et, au cours des dernières années, également la tolérance au stress généré par les facteurs environnementaux, font aussi l'objet d'une amélioration constante. Ces progrès justifient un changement de variété, mais l'agriculteur doit aussi apprendre à la connaître sur son site spécifique. C'est pourquoi nous conseillons toujours de ne cultiver une nouvelle variété que sur une partie des sols disponibles. D'une manière générale, on peut aussi ajouter que les nouvelles variétés de maïs suscitent un très vif intérêt chez de nombreux agriculteurs. 

Stress environnemental : qu'est-ce que cela signifie et que fait la recherche ?

Il s'agit, d'une part, du stress dû à la chaleur et d'autre part, du stress dû à la sécheresse. La recherche et le développement de variétés ont pour objectif de classifier ces facteurs et de sélectionner des variétés plus résistantes par le biais d'essais complexes en plein champ qui simulent un stress dû à la sécheresse. Jusqu'à présent, la tolérance au stress environnemental était un sujet qui concernait surtout les zones de climat continental en Europe de l'est, ou en Europe méridionale. Depuis l'été 2018, l'Europe centrale connaît également ce type de conditions météorologiques extrêmes. En conséquence, on propose depuis peu aussi des variétés dont le profil leur permet de mieux faire face à de telles circonstances défavorables et qui sont très robustes, d'une manière générale. Chez Syngenta, ces produits portent le label Artesian. 

Y a-t-il d'autres tendances dans les variétés de maïs ?

D'une manière générale, du fait de l'augmentation de la chaleur cumulée en 2018, on a semé plus de variétés mi-tardives, également sur des sites qui accueillaient d'habitude des variétés mi-précoces. Cependant, le calcul des chaleurs cumulées sur quelques sites suisses a révélé que ces valeurs avaient de nouveau baissé en 2019. Lorsque l'agriculteur procède aux semis, il ne sait malheureusement pas quel temps il fera dans les semaines suivantes et il doit se décider pour une variété. Des variétés trop tardives peuvent entraîner un retard de maturité, et des coûts inhérents en conséquence. Les variétés trop précoces, elles, gaspillent des potentiels de rendement. 

Face à l'augmentation de ces incertitudes, que conseillez-vous pour choisir les variétés ? 

Deux choses : d'une part, opter pour une variété robuste dont le rendement présente peu de variations – nos variétés estampillées Artesian facilitent ce choix. D'autre part, si l'on opte pour des variétés plus tardives, elles ne doivent pas être trop tardives si l'on a cultivé jusqu'à présent des variétés mi-précoces. Dans ce cas, une variété mi-tardive à maturité rapide dans la fourchette mi-tardive pourrait être la solution. Cela permet d'augmenter le potentiel de rendement sans toutefois prendre trop de risques quant à une maturité trop tardive. Les variétés telles que SY Glorius ou SY Enermax présentent un comportement de maturation rapide adéquat. Naturellement, le choix d'une variété doit considérer aussi d'autres critères tels que la tolérance aux maladies, la résistance à la verse et la valeur nutritionnelle.

Vous trouvez des plus amples informations sur le thème Artesian ici.