Vous êtes ici

Share page with AddThis

Mélanges des produits phytosanitaires- Ce que je dois savoir !

Nouveauté
19.04.2018
kannen_vor_raps_740x470.jpg

En début de chaque saison, l'utilisateur se pose la question de la compatibilité de produits phytosanitaires utilisés en mélanges.  Beaucoup de ces mélanges sont bien connus, utilisés et couramment recommandés par les conseillers.  Mais il y a toujours de nouvelles combinaisons qui entrent en considération, susceptibles d'apporter des solutions idéales à certains problèmes. Elles ne sont cependant pas recommandées officiellement. Dans ces cas, la prudence est toujours de mise.

Il faut d'abord respecter les recommandations générales valables pour tout mélange fait en cuve au moment de la préparation de la bouillie. Plus le mélange contient de produits, plus le risque d'instabilité est grand, à cause de réactions indésirables et de la formation de grumeaux qui bouchent les buses et peuvent même produire des dommages aux cultures. C'est la raison pour laquelle il faut limiter autant que possible le nombre des composants du mélange. Si le mélange comporte plus de trois produits, il ne faut en général pas ajouter de mouillant ou d'adhésif. Lorsque les produits sont versés dans la cuve, le brasseur du pulvérisateur doit être tenu en marche, de manière à assurer une dissolution optimale et un bon mélange.  Il est recommandé de bien agiter les produits liquides avant d'ouvrir les bidons. Ceci vaut spécialement pour les suspensions concentrées huileuses (OD).

Les bouillies contenant un ou plusieurs produits doivent être employées aussitôt que préparées. Les bouillies inutilisées et longtemps conservées peuvent devenir instables et provoquer des réactions inattendues. Le climat et l'état des plantes lors du traitement peuvent aussi influencer la tolérance des cultures. C'est pourquoi il est déconseillé de traiter par grosse chaleur et forte insolation, ou lorsque les feuilles et autres parties vertes des plantes sont encore humides (précipitations, rosée). 

Ce sont là des recommandations générales pour la préparation de mélanges faits dans la cuve.
Voici maintenant les règles spécifiques à observer. Il faut d'abord suivre l'ordre dans lequel les divers produits doivent être dilués dans la cuve. Cet ordre est dicté par le type de formulation.   

Nous recommandons d'observer l'ordre suivant :
1. Les poudres mouillables (WP)
2. Les produits granulés (WG)
3. Les suspensions (SC)
4. Les émulsions (EC) ou les suspensions concentrées huileuses (OD)
5. Les engrais foliaires

Il faut ensuite veiller à ce chaque produit soit entièrement dissous dans le réservoir du pulvérisateur avant d'en ajouter un autre. Les engrais foliaires doivent toujours être ajoutés en dernier. Il est en outre recommandé de n'employer qu'un seul engrais foliaire par mélange. Les mélanges comprenant plusieurs engrais foliaires associés à des phytosanitaires peuvent causer des problèmes.

Remarque: Le fabricant n'assume pas les risques résultant de l'utilisation de mélanges non recommandés.